• Accueil
  • /
  • L’huile de nigelle habachia est-elle la plus efficace ?

L’huile de nigelle habachia est-elle la plus efficace ?

L’huile de nigelle habachia est sans aucun doute la plus réputée des huiles de nigelle. Tout le monde semble d’accord pour dire que la habachia est la meilleure et aucun doute ne semble permis. Nous avons d’ailleurs intégré les graines de nigelle habachia dans notre charte de qualité pour une meilleure huile de nigelle.

Il est vrai que son goût est beaucoup plus fort que les autres huiles de nigelle, mais est-ce que cela signifie vraiment qu’elle est plus efficace pour autant ou qu’elle est plus riche dans ses principes actifs ?

Étude universitaire sur la composition de la habachia

Une université Sri Lankaise [1] a publiée en 2018 une étude comparative entre la composition des graines de nigelle d’Éthiopie qui sont utilisées pour l’huile de nigelle habachia et la composition des graines de nigelle d’Inde.

Voici d’abord ce que nous disent les chercheurs sur la manière dont l’étude a été réalisée :

<< Des graines de nigelle d’origine indienne et éthiopienne ont été achetées auprès d’une société sri-lankaise et leurs paramètres de qualité ont été testés et elles ont été conservées dans des conditions de laboratoire.

Les échantillons en poudre de chaque type ont été préparés par broyage et les échantillons broyés ont été conservés dans des récipients en verre séparément pour la sous-séquence utilisée dans l’étude.

Le processus d’extraction a été réalisé en ajoutant 5 g de poudre dans 50 ml de méthanol et a été maintenu sur une secoueuse pendant une nuit.

Ensuite, les extraits ont été centrifugés à 1100× pendant 10 minutes, puis filtrés à l’aide d’un papier filtre qualitatif Whataman de niveau 1 et les solutions ont été stockées dans des bouteilles brunes à 4 ° C.

Pour déterminer le contenu phénolique total, des échantillons d’extraits préparés en triple exemplaire ont été utilisés.

Dans le cas de la détermination du potentiel antioxydant à l’aide du test de dépollution de radicaux DPPH et du test ABTS, afin d’accroître l’efficacité des résultats, les échantillons ont été préparés en triple, et des mesures dupliquées ont été prises pour chaque réplicat.

Les solutions extraites ont été maintenues à 40° C pour une analyse ultérieure.

De plus, la teneur totale en phénol et la capacité antioxydante dans les tests DPPH et ABTS ont été déterminées dans les téguments, le cotylédon et dans la graine complète pour les deux types de graines.>>

Qu’est-ce qui a été analysé dans l’étude ?

Cette étude a cherché à mettre en avant la capacité antioxydante et la teneur en composés phénoliques. La thymoquinone qui est un des principes actifs principaux de la graine de nigelle fait partie des composés phénoliques.

Le prophète salallahou alayhi wa sallam a dit dans un hadith rapporté par l’imam al Boukhari : « Il y a dans la graine de nigelle un remède contre toute maladie, sauf contre la mort » (Al-Bukhârî n°5688).

Des siècles plus tard, dans les années 60, la recherche découvre un des principes actifs majeurs de la graine de nigelle : la thymoquinone. Depuis, des centaines d’études ont été réalisées et ont démontré les propriétés incroyables de la thymoquinone :
– antivirale
– antibactérienne
– antifongique
– anticancéreuse
– anti-inflammatoire
– antihistaminique …

Autant de propriétés qui font que la graine de nigelle est effectivement un remède contre toute maladie. Il existe actuellement plus de 1204 études sur le sujet. Elles ont été réalisées par des universités du monde entier et sont regroupées sur le site de la bibliothèque de l’institut national médical de santé aux États-Unis. [2]

Ces études ont déjà démontré l’efficacité de la graine de nigelle pour énormément de maladies : diabète, asthme, acné, perte de cheveux, maladie virale, maladies cardiaques… et les recherches continuent afin de trouver pour les autres maladies le meilleur moyen d’utiliser la graine de nigelle.

Il semblerait donc que l’un des éléments qui donnent à la graine de nigelle ces fabuleuses propriétés soient la thymoquinone.

L’étude universitaire publiée en 2018 et qui cherchaient à comparer les graines de nigelle d’Éthiopie (habachia) avec des graines d’Inde a donc cherché à analyser la capacité antioxydante et la teneur en composés phénoliques. La thymoquinone justement fait partie de ces composés phénoliques.

Nous regrettons simplement que l’étude n’ait précisé avec exactitude le taux de thymoquinone présent dans chaque type de graines, mais qu’elle ait analysé à la place la teneur en composés phénoliques d’une manière générale.

Résultats : l’huile de nigelle habachia est-elle plus efficace ?

Voici les conclusions de l’étude : << Les graines de nigelle d’Éthiopie présentaient une quantité significativement plus élevée de contenu phénolique total par rapport aux graines indiennes, avec une valeur moyenne de 437,00 µg d’équivalent acide gallique par g de poudre de graines et une valeur moyenne minimale de 89,53 µg d’équivalent acide gallique par g de poudre de graines.

De même, une activité de piégeage de radicaux DPPH élevée a été observée, avec une valeur de CI50 de 7,22 ± 0,27 et 8,30 ± 1,34 mg d’équivalent acide gallique par ml respectivement pour les graines de nigelle d’Éthiopie et d’Inde.

En outre, l’essai de piégeage de radicaux ABTS a montré une valeur de CI50 de 9,29 ± 0,31 et 6,82 ± 1,9 mg d’équivalents de Trolox par ml, respectivement dans les graines de nigelle éthiopienne et indienne. >>

En bref et pour faire plus simple : << La capacité antioxydante et la teneur en composés phénoliques sont plus élevés dans la graine de nigelle d’Éthiopie que dans celle d’origine indienne.>>

Doit-on en conclure que la graine de nigelle d’Éthiopie est plus efficace contre les différentes maladies que celle d’Inde ?

On est tenté de répondre par l’affirmatif, mais il faudrait tout de même d’autres études cliniques comparatives dans lesquelles pour une maladie donnée on traiterait un groupe de patients avec de l’huile ou de la poudre de graines de nigelle d’Éthiopie, un second groupe avec de l’huile ou de la poudre de graines de nigelle d’Inde, d’Égypte ou de Turquie et enfin un troisième groupe avec un placebo.

Il faudrait ensuite que le nombre de patients traités soit suffisamment élevé dans chacun des trois groupes pour que l’on puisse conclure de manière définitive à la plus grande efficacité de l’huile de nigelle habachia.

Il est d’ailleurs intéressant de constater que la majorité des études médicales ne mentionnent pas l’origine de la graine qui est utilisée, c’est peut-être que ce paramètre n’est pas si important pour les chercheurs.

En attendant, la graine habachia est tout de même plus riche en composé phénolique (donc probablement plus riche en thymoquinone qui est le principe actif qui lui accorde une grande partie de ses vertus), elle a une meilleure capacité antioxydante et elle reste la plus réputée dans le monde.

COMMENT UTILISER LA NIGELLE ?

Vos consignes d'utilisation personnalisées en 1 minute

Ces informations sont basées sur les études médicales d’université du monde entier consultables sur PubMed (base de données internationales des études médicales). Ces informations sont données à titre indicatif. Si vous êtes malades, merci de consulter un médecin. Découvrez pourquoi utiliser la médecine prophétique ne s’oppose pas au fait d’aller voir un médecin : https://huileriemeziana.com/nigelle/#voir-un-medecin

0 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

DÉCOUVREZ

Le guide complet de la nigelle pour toutes les maladies

Ces articles pourraient également vous intéresser

error:

Alerte par SMS ou E-MAIL

Inscrivez-vous pour être prévenu et ne pas rater la prochaine pression inch’Allah

Si vous êtes hors France métropolitaine indiquez l’indicatif avec votre numéro. Merci.

TÉLÉCHARGER LE GUIDE